Tuesday, 26 June 2018

Présentation de M. Williams, DG d'AfriCam Records, la nouvelle Maison de Production qui s’apprête à soutenir des artistes, danseurs et mannequins camerounais nouveau et anciens.


Récemment, nous avons posté sur le label AfriCam Records, en encourageant le public entier ainsi que les artistes, mannequins et danseurs camerounais à s'abonner à leur chaîne YouTube, suivre leurs activités et rester à l'écoute surtout des artistes pour d'éventuelles opportunités de travailler avec nous.



Aujourd'hui, nous vous présentons l'homme derrière cette Maison de Production, M. Williams, du vrai nom Wilhelm Muhr. Pourquoi a-t-il choisi le Cameroun comme terrain pour cette merveilleuse d'aventure, et comment entend t-il changer le visage du showbiz camerounais.
Voici M. Wilhelm Muhr
M. Williams est un père de famille, de nationalité allemande fiancé à une nigériane Gladys avec deux belles filles Christina et Michelle âgées respectivement de 15 et 12 ans.
En tant qu'entrepreneur, il dirige une entreprise immobilière en Allemagne, une affaire familiale qu'il gère avec sa sœur. Ils font dans la location des appartements, des bureaux et des magasins.


Son amour pour l'Afrique / Cameroun
M. Williams se dit infecté par le virus africain (raison pour laquelle il a choisi une Africaine pour son partenaire de vie). Il est passionné par le mode de vie africain. Il passe la plupart de ses vacances au Cameroun, et a été récemment présent lors du lancement du Kamerlink Magazine, où il a fait un don impressionnant, montrant son engagement pour le showbiz camerounais.
Il apprécie la beauté du Cameroun, sa riche diversité culturelle et l'hospitalité de ses habitants.

L'allemand dit avoir le rêve de construire sa maison de vacances près de la belle ville de Limbe dans un proche avenir.
Pour M. Williams, la partie la plus dynamique de la population jeune et de la culture, c'est la mode, la musique et le show bizz, car il a eu à rencontrer beaucoup de jeunes camerounais parmi lesquels plusieurs sont même devenus ses amis.
Création d’une maison de production musicale pour les Africains et avec les Camerounais en priorité:


«En tant qu'entrepreneur, je ne voudrais pas« juste »passer du temps libre pendant mes vacances à faire des choses douces. Alors j'ai décidé de créer ma maison de production camerounaise AfriCam Records Int. Ltd. basée à Limbe, il y a de cela deux ans, pour soutenir la musique, la mode, le mannequinat des artistes ; particulièrement des chanteurs HipHop, AfroPopj et AfroBeat tant féminins que masculins, car j'aime beaucoup ce genre de musique contemporaine dans la culture camerounaise, et enfin les producteurs, ainsi que les organisateurs et les promoteurs de concerts en direct, événements de la mode et show bizz. "

Pour le moment, AfriCam Records n'est qu’une jolie débutante déjà établie dont sa propre chaîne YouTube est déjà opérationelle.

L'avenir d'AfriCam Records
 A l'avenir,  je voudrais que sa progression soit constante, qu'il grandisse petit à petit avec plus de contenu chaud sur notre chaîne en particulier le HipHops, l'AfroPops et l'afroBeats pour parvenir au fil du temps à une plate-forme de rencontre dynamique ou les nouveaux ainsi que ceux déjà bien établis dans les domaine de la musique, la mode et du showbizz, pour ainsi accéder à un autre niveau de renommée supérieur et de succès pourquoi pas economique, bien nous y voilà. "


"La première chose que j'ai récemment faite avec mon " label Camerounais" a été de soutenir le Cocowols International Fashion Festival #CIFF 2018 en mai à Limbe. C'était vraiment génial, et nous avons donc décidé d'en faire une vidéo que nous avons publier sur notre nouvelle chaîne YouTube d'AfriCam Records. Bien et maintenant nous sommes déjà en ligne avec ça". Dit l’allemande à propos de la toute première impression d'AfriCam Records au Cameroun,
L'avenir avec AfriCams Records


AfriCam Records a également sponsorisé l'artiste camerounais Maestro @ 44, dans son audio "Sentimental" sorti récemment. Dans les mois à venir, il mettra en lumière de nombreuses étoiles brillantes.

No comments:

Post a Comment


Contact Form

Name

Email *

Message *