Slider

Church News

Breaking News

Anglophone Crisis

Cameroon news

Africa

World News

Thatcher and You for Real

» » » » » » » Trois militaires accusés de vol nient les faits

Une nouvelle audience opposant les habitants du quartier Doualare II à Garoua, à trois militaires appartenant au corps de l’armée de l’air, s’est déroulée le 4 mai dernier au tribunal militaire. Celle ci était consacrée à l’audition des témoins de la défense et se sont les trois principaux accusés qui vont témoigner pour leur propre compte.
Ils sont poursuivi devant le tribunal militaire de Garoua depuis plus d’un an pour les faits de «vol avec port d’arme à feu, blessures, destruction, violation de domicile en coaction, violation de consigne, utilisation irrégulière d’une arme à feu de dotation». 
Ainsi, la soldate de 2ème classe Sinda Madeleine, les caporaux Ali Abba et Djanabou Issa se sont succédé devant la barre pour délivrer chacun sa version des faits qui se sont déroulés dans la nuit du 12 décembre 2014.
Trois militaires accusés de vol nient les faits
Madeleine Sinda était la première à se présentée devant le juge. L’accusée, qui nie en bloc toutes les accusations portées contre elle, affirme qu’elle se trouvait dans la soirée du 12 décembre 2014 à son domicile. Après son service, selon son témoignage, elle s’est rendue à son domicile où elle s’est installée devant son petit écran.
Récemment, un autre militaire a était interpellée a Douala pour le fait d'avoir donné des armes au malfrats qui ont fait fort dans la Cité des affaires du Cameroun.
Le dit militaire es a la Prison Centrale de New Bell Douala, où il doit comparaîtrait devant les juges du Tribunal Militaires de Douala.

«
Next
Newer Post
»
Previous
Older Post

No comments:

Leave a Reply